top of page

Retour sur les voeux à la population 2024


Comme dans de nombreuses communes, le début d’année a permis de se retrouver ensemble, vendredi soir, à Campneuseville, pour les vœux de la municipalité. Des vœux repoussés d’une semaine en raison du décès de la mère de M. le maire, Patrick Outrebon, qui ouvrait la cérémonie en remerciant chaleureusement toutes les personnes qui les ont, lui et ses proches soutenus dans ces moments.


Depuis 9 ans de mandature, la même formule est proposée à Campneuseville, tel un engagement pris auprès de la population : chaque adjoint et conseiller délégué fait le bilan de ses délégations, avant que le maire, Patrick Outrebon, lance un bilan global mais surtout annonce, comme une feuille de route pour son équipe, les projets à venir.


C’est donc devant une assemblée fournie que l’équipe a pris la parole.



Jérémy Deconynck délégué à la communication, aux animations et à la culture, indiquait en introduction « que notre village n’a jamais autant accueilli de visiteurs lors de nos animations, qui représentent d’ailleurs près d’1 mois cumulé de rendez-vous, sans compter les 100 jours durant lesquels un atelier, une activité est proposée aux habitants d’un village de moins de 500 habitants ». Il rendait ainsi hommage au travail d’équipe, avec un cumul de forces entre élus, employés municipaux, et bénévoles qui sont parfois hors communes, mais qui retrouvent « ici, la convivialité qu’il n’y a pas forcément ailleurs ». En précisant tout de même : « n’oublions pas d’où l’on vient, que ce qui nous est parfois envié aujourd’hui est le fruit d’un travail acharné, souvent en coulisse, pour proposer des moments d’échanges et de « vivre ensemble », en se donnant énormément pour ne jamais augmenter les prix et ainsi offrir des loisirs gratuits ou à moindre coût ! ». Afin de ne pas être trop long, le conseiller municipal délégué proposait à l’assemblée de visualiser une rétrospective en images de cette année riche en rendez-vous : « De nombreuses animations annoncèrent « complet » en 2023, c’est du jamais vu ! ».




Ludivine Colin-Lescroël prenait la parole ensuite, pour faire le point, en qualité de président du SIVOS Campneuseville-Réalcamp, sur les écoles. Elle indiquait que cette année fut l’année de la mise en place de la cantine à 1 euro, que ce service n’a jamais réuni autant d’élèves, remerciant au passage, le personnel du SIVOS qui fait un très beau travail d’encadrement des enfants. Elle informait alors la population : « nous travaillons depuis plusieurs mois, au futur de nos écoles en proposant un élargissement de notre regroupement de communes, dans le but de sauver nos différentes classes et de garder une identité rurale ». Celle-ci informait alors que le projet qu’elle porte avec les autres SIVOS proches, « a reçu une validation de l’inspecteur d’académie, permettant d’envisager l’avenir des écoles avec un peu plus de sérénité ». Tout en restant prudente : « Mais pour le moment, ce n’est qu’un projet… ».


Dominique Godard et Francis Dufeuille, respectivement 1er et 2ème adjoint prenait alors la parole pour dresser un bilan des travaux effectués dans l’année :

-       Remplacement de la baie fixe par 1 fenêtre à l’atelier communal,

-       Création d’un stationnement PMR au niveau de l’Ecole-Mairie,

-       Modernisation, mise aux normes PMR et sécurisation de l’école-Mairie et de l’aire de jeux intergénérationnelle, avec une amélioration esthétique de l’ensemble tant attendue !

-       Isolation et toiture de l’école primaire / Nettoyage complet du niveau supérieur de l’école par élus et bénévoles.

-       Création d’un chemin piéton en enrobé entre la salle polyvalente et l’école maternelle (pour accès direct à la cantine notamment).

 

Les deux adjoints indiquaient « pour les grands projets comme la nouvelle cloture de l’école ou l’isolation des combles, les dossiers de subvention montés par les élus font que le coût pour la commune reste très modéré ».

Patrick Outrebon, maire, prenait alors la parole, remerciant le travail d’équipe et la solidarité qui est marquée lorsque lui ou un des conseiller est attaqué publiquement : « nous sommes différents, mais nous nous retrouvons sur l’essentiel, et quand nous nous offusquons de décisions que nous qualifions d’inéquitable pour la commune, comme le nouveau PLUI qui favorise très clairement certaines communes, et pas d’autres, nous parlons d’une seule voix ! ». Le maire s’est montré en colère, mais déterminé : « nos projets depuis longtemps, parfois bloqués pour des raisons opaques, comme notre lotissement, ne sont pas abandonnés par nous, et preuve en est, notre projet d’aménagement et de sécurisation du centre du village vient de recevoir un avis positif ».




Le maire égrenait alors les autres projets 2024 :

  • changement des boiseries de l’école maternelle avec étude énergétique pour améliorer l’isolation,

  • Mise en conformité de l’électricité de l’école maternelle.

  • nouvelles réserves incendie,

  • Effacement des réseaux route du Sainfoin.


Après ces « gros projets », monsieur le maire indiquait que d’autre projets pourront s’y ajouter selon les dossiers de subvention montés et leur acceptation.

L’heure était venue alors de partager le premier verre de l’amitié de l’année, en toute convivialité, en trinquant à la nouvelle année.


 



218 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page