top of page

Un 8 mai pour célébrer la paix, et l’espérer durable…

Ce mercredi matin, la cérémonie du 8 mai révélait à Campneuseville un angle bien important en soulignant le 80eme anniversaire du Débarquement et de la Libération.


Les anciens combattants, la municipalité et « Campneuseville d’hier à aujourd’hui » organisaient de concert les différents temps de cette cérémonie. Temps religieux, puis recueillement devant le monuments aux morts avec des discours marqués par un engagement pour une paix durable, que ce soit de la présidente par intérim des Anciens Combattants, Céline Godard, remplaçant Dominique Godard, maire adjoint et président, souffrant lors de cette cérémonie, ou de Monsieur le maire, Patrick Outrebon.

Émotion relevée par l’appel aux morts civils de Campneuseville, puis par 2 chants de Résistance, « le chant des partisans » et le « chant des marais », chant de résistance dans les camps d’extermination, interprétés par les groupes « vokaliz » et « accords d’Eu Choeur » de Eu, dirigés par Jérémy Deconynck. Après une « Marseillaise » dans la version de la Garde Républicaine, le cortège se receuilllait au cimetière.




La cérémonie s’achevait dans l’ancien café du village, par le verre de l’amitié, et un dernier chant pour la paix interprété par les 2 chœurs. L’association des anciens combattants proposait ensuite de continuer cette journée du souvenir en partageant un banquet à la salle polyvalente, préparé par le boucher traiteur du village Deconynck-Pierre-Louis, avec l’aide de préparation de Mme Liliane Godard et tous les bénévoles des anciens combattants. Ce 8 mai lançait officiellement l’été de célébrations du retour de la paix à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale,




88 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page